Rechercher

Citations

Dernière mise à jour : 22 juin

Sigmund Freud :

Les émotions que l'on n'exprime pas ne meurent pas. Elles sont enterrées vivantes et reviennent nous hanter plus tard sous une autre apparence

C’est donc on le constate, simplement le programme du principe de plaisir de fixer le but de la vie.

L’expérience nous a appris que les processus psychiques inconscients sont en soi intemporels.

Il y a une expérience à laquelle je n’ai trouvé aucune exception : c’est que tout rêve traite de la personne propre, les rêves sont absolument égoïstes.

Je peux donc figurer mon Moi dans un rêve de manière multiple, une première fois directement et ensuite par le moyen de l’identification avec des personnes étrangères.

J’ai identifié dans le rêve la fonction symbolique… La relation symbolique semble être un reste et un marqueur d’une identité jadis existante.

.. Les pensées du rêve ne sont jamais absurdes.

Le travail analytique en effet se déroule au mieux quand les expériences vécues pathogène appartiennent au passé, de sorte que le Moi a pu acquérir de la distance à leur égard

Carl Gustave Jung :

L'individuation, c'est le processus de transformation qui libère l'être humain de son assujettissement à l'inconscient: c'est par lui que nous devenons "un homme libre".... l'individuation n'a d'autres buts que de libérer le soi d'une part de fausse enveloppe de la persona et d'autre part de la force suggestive des images inconscientes.


Il faut se cultiver dans l’art de se parler à soi-même au sein de l’affect et d’utiliser celui-ci en tant que cadre de dialogue

La croissance de la personnalité se fait à partir de l’inconscient

Une vision intellectuelle représente trop peu car on ne connait que les mots mais on ignore la substance de l’intérieur.


J’ai très fortement le sentiment d’être sous l’influence de choses et de problèmes qui furent laissés incomplets et sans réponse par mes parents, mes grands-parents et mes autres ancêtres.

Le soi est l’ensemble complexe de la personnalité englobant le conscient et l’inconscient.

Le rêve n’est pas réel, c’est la réalité.

La persona est un ensemble compliqué de relation entre la conscience individuelle et la société… Elle est le système d’adaptation ou la manière à travers laquelle on communique avec le monde… On peut dire sans exagération que la persona est ce quelqu’un n’est pas en réalité, mais ce que lui même et les autres pensent qu’il est.

Sandor Ferenczi:

Ce que nous appelons hérédité n’est peut-être que le transfert à la descendance de la plus grande partie de la tâche pénible de liquider les traumatismes.

L’analyste parce que qu’il établit un lien correct entre son savoir et les données individuelles données par le patient peut déterminer le moment et le type de son intervention, la doser.

Les symptômes névrotiques ne sont eux-mêmes que des discours déformés ou l’inconscient s’exprime dans un style de prime abord incompréhensible.

Finalement dans la technique analytique le rôle principal parait donc de revenir à la répétition et non à la remémoration.

Nous devons dans l’analyse pousser l’individu à la reproduction de la partie essentiellement inconscient de son développement défectueux … l’analyste doit faire fonction de représentant de tout l’environnement différent notamment des personnes les plus significatives de son entourage humain.

Aharon Appelfeld:


Le passé même le plus dur, n'est pas une tare ou une honte mais une source de vie.


M.N. Cugnot:


C'est bien là le fait d'une analyse réussie, c'est à dire d'une analyse qui démontre sa réussite par l'action qui en résulte, surtout si cette action peut non seulement être effective dans le délai le plus court possible mais aussi être l'inspiratrice de nos actes de tous les jours pour qu'ils constituent les maillons d'une chaine d'harmonie nous intégrant à la société dans laquelle nous vivons, quelque soient les différences en faisant appel à notre être vrai et non pas en étant esclave de notre paraître.

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout