Unknown.jpeg


 

Qui suis-je ?

Pourquoi je suis devenu praticien en Analyse Active 

De nombreuses questions peuvent venir à l’esprit des personne qui se retrouvent dans le cabinet d’un thérapeute

Parmi ces questions il en est une, à moment ou un autre  qui se pose de manière aiguë : mais qui est cette personne à qui je me confie. Qui est-ce derrière cette attitude tout en retenue et en bienveillance d’écoute ? 

Mais l’analysant comprend assez vite que l’important n’est pas qui est le thérapeute

l’important est qui est-il lui !

le praticien  n’est que le reflet de ce qu’il est lui un miroir réfléchissant et non déformant du caché derrière ce reflet.

Dans le « qui suis je aujourd'hui pour etre en capacité d'aider, d'accompagner, se trouve un long cheminement d’introspection personnel

et de formation.

Avant toute tentative de devenir et d’être il y a toujours un pourquoi.

L’analyse personnelle dans sa phase de déstructuration et de mise à plat de la vie et de ses propres choix révèle cette part d’inconscient qui a prédestiné à ses choix. 

Il ne s’agit pas d’un reniement de ce qui a été choisi mais une vision plus réaliste du pourquoi de tel option ou tel autre.

Une fois cette individuation faite entre ce qui a été émanant de soi ou d’une quelconque influence familiale, collective ou identitaire, le moment vient alors de la reconstruction et de la renaissance à soi d’un individu plus humble et pourtant plus déterminé dans ce qu’il est ou ce qu’il veut devenir.

Kafka nous disait : « Dans ton combat contre le monde, seconde le monde » mais avant de combattre, il est utile de s’armer, de désarmer notre monde intérieur pour très modestement aider son prochain.

Ma formation a consister ainsi que Martin Büber l'écrivait dans le chemin de l’homme :à  « Commencer par soi, mais non finir par soi ; se prendre pour point de départ, mais non pour but ; se connaître, mais non se préoccuper de soi »

Voilà pourquoi je suis devenu aidant  : pour ne pas finir par moi, pour aller au-delà de mon temple intérieur, pour y sortir , pour aller sur le parvis du monde et tenter modestement d’aider mon prochain ; pour lui faire profiter de mon introspection afin qu’il prenne son chemin, le sien, celui de sa propre vie en toute liberté.

FORMATION:

  • Psychanalyse personnelle auprès d' un psychanalyste "Jungien"

  •  Formation auprès de Me Geneviève Abrial, au sein de l'Académie d'Enseignement et de Recherche de la Psychanalyse Active.

  • Participations aux différentes conférences de la SPP (Société psychanalytique de Paris).

  • Participation aux congrès des psychanalystes de langue française organisé par la SPP

  • Travaux générationnels sur les résonances mnésiques  post Shoah

  • Ecriture d'une enquête  trans-générationnelle: En quête du nom (disponible sur Amazon)